EARL JAMA

Au XVIIIe siècle la paroisse de Brignais comptait trois fiefs dont LA JOMARIERE, aujourd’hui devenue LA JAMAYERE. C’était une maison forte avec tour, créneaux, meurtrière, bâtiments, granges, jardins, vergers, terre.
A cette époque le domaine comptait : six bêtes à cornes : 2 boeufs et 4 vaches, 1 cheval, 6 brebis, des poules, des vignes, des arbres fruitiers.
Au fil des années les propriétaires se sont succédés.

 Aujourd’hui la famille LABY est propriétaire du domaine agricole et l’exploite. La Maison “Forte” est en copropriété.

Marché des Producteurs de la Jamayère à Brignais

En 1978 la ferme est passée d’une agriculture dite « polyculture élevage « c’est à dire d’une production diverse : fruits, vin, céréales, volailles, lait, viande à un élevage uniquement tourné vers l’élevage. Toutes les terres ont été mise en prairie.Un troupeau de race limousine a été constitué.

La ferme du Marche de la Jamayere de Brignais est en pleine nature.

Ce troupeau compte 60 mères limousines, toutes inscrites au livre généalogique de la race : Heard Book Limousin. Ce qui en fait un troupeau reconnu pour ses qualités génétiques. Nombre d’animaux mâles ou femelles sont vendus enqualité de reproducteurs « taureau » ou « futures mères » dans d’autres élevages de la région, en France et parfois même à l’étranger.  C’est ce que l’on appelle être éleveur sélectionneur.

Vaches Limousines au marché de la Jamayère à Brignais

D’autres animaux nés,élevés et engraissés à la ferme sont vendus pour leur viande.

Vaches Limousines au marché de la Jamayère à Brignais

Le troupeau est conduit en plein air, c’est à dire qu’il n’y a pas de batiment pour les fermer l’hiver.

Les veaux naissent dehors à la fin de l’été et jusqu’à fin octobre. Ensuite ils passent l’hiver dehors avec leur mère qui les nourries. Les mères sont nourries à la belle saison au pré à l’herbe, durant l’hiver au foin et enrubannage (herbe coupée qui sèche pendant un jour avant d’être filmée, très riche pour des vaches en lactation).Les veaux pendant l’hiver reçoivent un complément en céréales non OGM.

Vaches Limousines au marché de la Jamayère à Brignais

L’éleveuse, adhère à la charte des bonnes pratiques d’élevage et reçoit chaque année sa qualification.

Véronique Laby